Deux personnes sauvées d'un péril certain par les sauveteurs de Cavalaire

Dans la nuit du 25 au 26 février, les Sauveteurs en Mer de la station de sauvetage de Cavalaire sont intervenus pour porter secours à deux personnes en détresse à la pointe du Cap Lardier.
 sauvetage-snsm-cavalaire-catamaran-voilier-mer-formee

Il est 00 h 12 quand les bénévoles de Cavalaire sont engagés par le CROSS Méditerranée pour porter secours à une personne ayant lancé un appel MAYDAY. L'homme se trouve à bord d'un catamaran échoué dans les rochers de la pointe du Cap Lardier, seul à bord avec son chat et son chien.

6 Sauveteurs en Mer embarquent alors sur la vedette SNS 260 Cap Vigie à 00 h 31 et se dirigent par nuit noire et mer formée avec des vents de force 6 à 7 vers le Cap Lardier. Un voilier de 8 m avec une personne à son bord passant à proximité répond à l'appel MAYDAY et récupère le passager du catamaran échoué dans les rochers. Malheureusement, dans son approche, il subit la colère de la mer qui endommage son safran et occasionne une voie d'eau.

Quelques minutes plus tard, la Cap Vigie est sur zone. Un équipier de la SNSM Cavalaire est transféré à bord du voilier de 8 m dans des conditions musclées, compte tenu tout d'abord des conditions météorologiques, mais aussi de l'avarie de barre du voilier afin de prendre ce dernier en remorque et étancher la voie d'eau.

 sauvetage-snsm-cavalaire-catamaran-voilier-mer-formee
Les sauveteurs mettant en place le remorquage du voilier

Les Sauveteurs en Mer sont de retour à quai à 2 h 00 du matin en ayant sauvé deux personnes d'un péril certain.

Malheureusement, le premier requérant a dû abandonner son chien et son chat à bord de son catamaran, les conditions météorologiques ne permettant pas d'intervenir en sécurité. Il a passé la nuit au pôle de santé, choqué et en début d'hypothermie.

La vedette Cap Vigie est ressortie le mercredi 26 février au matin par creux de 2 à 3 m pour se rendre sur zone afin de tenter de sauver le catamaran, mais le bateau a disparu dans les fonds, laissant dans les rochers un radeau de survie qui s'est percuté en sombrant... Les sauveteurs préviennent aussitôt le Parc National de Port Cros afin qu'ils se rendent sur zone dans l'éventualité où les animaux de compagnie du requérant auraient réussi à rejoindre le rivage.

 sauvetage-snsm-cavalaire-catamaran-voilier-mer-formee
À l'endroit du naufrage, il ne reste plus rien, le bateau a sombré dans les fonds

Bravo aux sauveteurs bénévoles de Cavalaire qui ont sauvé deux personnes d'un péril certain cette nuit-là !

Les sauveteurs remercient les agents du port Héracléa de Cavalaire qui sont venus reprendre la remorque dans le port afin de mettre en sécurité le voilier de 8 m dans les sangles de la grue ainsi que la police municipale qui a pris en charge la 1ère victime pour la conduire aux pompiers.

 

Nos bénévoles sont entraînés et équipés pour effectuer ce type de sauvetage. Grâce à votre soutien, vous les aidez à être présents la prochaine fois !

 sauvetage-snsm-cavalaire-catamaran-voilier-mer-formee
Les sauveteurs rentrant au port après avoir constaté que le bateau avait sombré

 

Équipage engagé :

Cyril Grimal (patron)

Christophe Kersaudy (sous-patron)

André Schiltz

Hervé Myin

Florent Beau

Clara Do Vale

 

Samedi 29 février, les Sauveteurs en Mer sont retournés sur la zone du naufrage du voilier pour relever sa position exacte et prendre des photos de l'épave se situant entre 8 et 10 m de fond, visible de la surface, témoignant de la violence des vagues sur les rochers du Cap Lardier.

 retour-sur-catamaran-echoue-snsm-cavalaire
Les plongeurs de la SNSM Cavalaire se préparant à descendre sur la zone du naufrage pour constater les dégâts
 retour-sur-catamaran-echoue-snsm-cavalaire
L'épave du voilier se situe entre 8 et 10 m de fond et est bien visible de la surface